Industriels ambassadeurs du LEAN: digitalisez !

Remettre l'opérateur au cœur de son métier originel

Le LEAN repose sur 3 briques fondamentales : 

- Des outils (5S, Kanban, SMED, pièce à pièce, ...)
- Un état d'esprit (Kaizen, aller voir sur le terrain, placer le client au cœur de tout, se placer au service de l'opérateur, parler avec des données sur le terrain...)
- Des principes (penser global, agir en local, ne passer que des produits bons à l'étape suivante, appliquer le flux continu à chaque fois que cela est possible...)

Le but pour une société innovante comme EDITAG est de pouvoir articuler son expertise IIoT autour de ces trois fondamentaux pour offrir une solution adaptée aux défis quotidiens des fabricants industriels.

Cela fait maintenant 5 ans que nous réconcilions le LEAN et le digital. Le but des solutions que nous proposons est de digitaliser les gestes métier...

Digitaliser un geste métier, qu’est-ce que ça peut bien vouloir dire ? 

Digitaliser un geste métier

Verbe transitif. Anglicisme.
Capturer automatiquement un moment clé d'un processus existant sans saisie informatique, sans demander de geste supplémentaire à l’opérateur, sans modifier ses habitudes.

Nous remettons l'opérateur au cœur de son métier originel et supprimons les gestes et papiers en trop.

mOOnTAG : premiers capteurs IIoT pour localiser les ressources industrielles, suivre les processus de production et de logistique.

mOOnTAG sur une chaîne d'assemblage automobile : véritable outil LEAN.

Grâce à nos capteurs IoT, les mOOnTAG, nous pouvons enfin complètement numériser et surtout automatiser plusieurs actions inhérentes aux processus de production et de supply chain de l'industrie manufacturière : 

- propager une transaction informatique, 

- remonter une alerte, 

- localiser des équipements, 

- tracer un processus, 

- donner une visibilité des flux en temps réel...

Quelques exemples d'outils LEAN que nous avons digitalisés : 

  • Andon

En japonais : "la lanterne". Signal lumineux qui s'allume lorsque l'opérateur appuie sur un bouton d'alerte ou tire sur un fil d'alarme. L'andon s'utilise également pour signaler aux approvisionneurs qu'il faut accélérer un réapprovisionnement.

--> Dans le cadre d'une application de kitting, le mOOnTAG guide l'opérateur pour sa préparation de commande. Plus d'ordre de fabrication papier, plus de terminaux informatiques. L'opérateur se base uniquement sur les indications lumineuses du mOOnTAG et s'il faut tirer la sonnette d'alarme, la fonction Andon est intégrée... directement dans le mOOnTAG avec un simple appui bouton !

  • Kanban

En japonais "l'étiquette". Système d'information matériel décentralisé sur la base de la reconstitution de stocks continus. Le terme "kanban" correspond à des cartes ou fiches, permettant de gérer le flux de production en flux tiré, et indiquer au processus amont ce qu'il faut produire (=Kanban de Production) ou au processus aval ce qu'il faut aller prélever en amont (=Kanban de retrait).

--> Imaginons le même contexte où le mOOnTAG deviendrait en plus un E-Kanban. Imaginons le même contexte où le mOOnTAG deviendrait en plus un E-Kanban. Un simple déclip du mOOnTAG envoie les ordres de réapprovisionnements !

  • Milk-run

Aussi appelé « tournée du laitier » : Chargement de pièces à plusieurs points et livraison à plusieurs points en une seule boucle. Le laitier passe de station en station programmées sur sa tournée pour alimenter les stocks et récupérer les contenants ou étiquettes kanbans des composants consommés au poste. 

--> Ce même mOOnTAG, permet du coup d'indiquer en temps réel là où les réapprovisionnements sont nécessaires. Plus besoin d'une tournée, le laitier se déplace seulement là où il est attendu. C’est la consommation qui tire la production ; principe fondamental du flux tiré !